Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:33





Avec la main que l'on utilise pas habituellement: la droite si l'on est gaucher, la gauche si l'on est droitier. Ainsi, ce qui jaillit de nos traits maladroits, c'est la façon dont il se manifeste à nous.

Ensuite, on peut prendre le temps de regarder ce dessin, sans l'analyser. Juste pour recevoir ce qu'il a à nous dire. Est-il emprunt de joie et de tristesse? De peur ou de courage? On laisse monter en soi les sensations, sans faire intervenir la pensée rationnelle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bellelurette 05/03/2009 17:43

Ça va être difficile pour moi ! Je suis gauchère contrariée. Donc j'écris de la main droite, mais je suis gauchère. Et je m'en rend encore plus compte depuis que j'ai le poignet foulé. Et comme c'est mon poignet gauche qui est foulé, je ne vais sûrement pas le solliciter pour dessiner !Je pourrais toujours dessiner de la main droite puisque je suis gauchère, mais comme je suis gauchère contrariée, tu vois le dilemme ?j'attendrais donc d'être soignée et je dessinerai des deux mains !A 14 ans, j'ai cassé mon avant-bras droit. A l'époque, il ne m'avait pas fallu longtemps pour écrire de la main gauche.

Marie Rêveuse 07/03/2009 09:01


Quelle histoire!
Ma foi, tu pourrais aussi écrire avec tes pieds! Une autre façon de le prendre...


Présentation

Rechercher