Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 20:53





Parmi toutes nos "sous-personnalités", certaines sont plus faciles à accepter. Ce sont les plus valorisantes socialement. Nous aimons tous savoir que nous portons en nous un généreux protecteur. Mais nous n'apprécions pas de devenir parfois un arriviste forcené ou un séducteur invétéré.

Pourtant, sans ces facettes, nous ne serions pas nous-mêmes. Et en les niant, on les laisse agir dans l'ombre au lieu de les vivre pleinement. Il en est de même avec notre enfant intérieur.
Repost 0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 20:53







Je prends ainsi la direction des opérations et je participe consciemment au jeu.
Repost 0
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 20:51






Nous avons tous des personnalités multiples. A l'intérieur de nous cohabite un adulte responsable et un enfant joueur, mais aussi un despote totalitaire, un timide obéissant, un orgueilleux démonstratif, un artiste méconnu.
..

Certaines techniques de psychothérapies, comme la psycho-synthèse de Roberti Assagioli, aide à reconnaître ses personnalités et à les réconcilier afin de sortir des conflits intérieurs. au passage elles aident à se reconnecter avec l'enfant en nous.




Peinture de Ismael Yldirim

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:40







Une sorte de jeu de rôle intime, qui devrait enchanter l'enfant intérieur en chacun de nous.
Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:39






Avec de nouveaux princes et de nouveaux dragons...

Ils refléteront les espoirs et les chagrins qui animent l'enfant en nous.













J'attends vos histoires...

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:37




Ces contes portent en eux des symboles puissants, universels. Ils parlent un peu à notre raison, qui a tendance à les mépriser lorsque nous devenons adultes. Mais ils parlent surtout à notre inconscient, aux profondeurs de notre âme.

Pour cela, il faut juste se laisser aller au fil du récit, sans s'arrêter à ce qui nous apparaît comme des invraisemblances. Laisser émerger en soi ce qui nous animait, enfants, à la lecture ou à l'écoute de ces histoires.
Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:36





C'est efficace seulement s'il s'agit d'un journal où l'on note ses émotions sans réfléchir à la forme.


Il ne s'agit pas de faire un compte-rendu formel de la journée, mais de se laisser aller à exprimer ce qui vient.




En aparté: Voir interview Eckhart Tolle ICI
Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:36





Voilà encore une excellente porte d'entrée...
Regardez les lamas tibétains: même le Dalaï-lama arbore un sourire éclatant et un regard malicieux. La pratique régulière de la méditation aide à se libérer du "faux sérieux" en nous permettant de prendre de la distance par rapport à notre réalité quotidienne.



Qu'est ce qui est important? Qu'est-ce qui ne l'est pas? Ces questions prennent peu à peu un relief différent et nous aident à retrouver la joie du jeu et le plaisir du sourire.

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:35







Ou de la main droite si l'on est gaucher. Pour briser encore un peu plus le carcan des habitudes enregistrées par le cerveau analytique, et avoir plus facilement accès au cerveau émotionnel.

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:34








Il est souvent troublant d'avoir ainsi, sous les yeux, le dialogue entre ces deux parties de nous-mêmes.

En refaisant régulièrement cet exercice, on peut mesurer les progrès que l'on accomplit dans la profondeur du dialogue.


















"La douche". Musée La Piscine Roubaix



Repost 0

Présentation

Rechercher