Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 16:40

émotionnel et mental





Nous ne sommes limités que par nos propres émotions négatives.


En les décriptant, nous parvenons à les regarder en face et à nous en défaire.


Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 16:35



Feeding the Birds from Jennie's Hat Reproduction artistique par Ezra Jack Keats

Plus nous l'accepterons calmement et avec détermination, moins ces sentiments nous hanterons.
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 17:08




Le Repos Reproduction artistique par Pablo Picasso


Nous cultivons le sentiment que nous devons toujours prouver, à nous-mêmes comme aux autres, que nous avons de la valeur. Ouvrons-nous à cette vérité: c'est un mensonge qui nous est dicté par nos peurs.


Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 17:26




Happy New Year, Victorian Boy on Sled Art Print


Une carotte, un oeuf et une tasse de café



Une jeune femme visite sa mère et lui parle de sa vie et comment elle a de la difficulté à passer à travers chaque journée. Elle ne sait pas comment elle va s'en sortir et elle envisage d'abandonner. Elle est tellement fatigué de se battre continuellement. Elle a l'impression que lorsqu'un problème est résolu, un nouveau se présente.


Sa mère l'amène à la cuisine. Elle remplit trois casseroles d'eau et les place sur les ronds du poêle à feu élevé. L'eau se met à bouillir rapidement. Dans la première casserole, la mère ajoute des carottes. Elle met des oeufs dans la deuxième casserole, et dans la troisième, elle met des grains de café moulu. Elle laisse bouillir et reposer sans dire un mot.

Au bout de 20 minutes, elle ferme le feu. Elle égoutte les carottes et les place dans un bol. Elles sort les œufs et les met dans un bol. Finalement, elle vide le café dans un bol. Se tournant vers sa fille, elle demande : 'Dis-moi ce que tu vois?'


Des carottes, des œufs et du café', répond la fille.


Sa mère lui demande de se rapprocher des carottes. La fille se rapproche et note que les carottes sont molles. La mère lui demande ensuite de prendre un œuf et de briser la coquille, ce que fait la fille. Cette dernière observe alors que l'œuf est dur.


Finalement, la mère demande à sa fille de goûter au café. La fille sourit en goûtant à l'arôme riche du café. La fille lui demande ensuite : 'Qu'est-ce que ça signifie, maman?'


Sa mère lui explique que chacun de ces objets a fait face à la même adversité : de l'eau bouillante. Chacun a réagi différemment. Les carottes sont arrivées fortes et dures. Cependant, après avoir été soumises à l'eau bouillante, elles se sont ramollies et sont devenues faibles. Les œufs étaient fragiles. Leur coquille mince protégeait leur liquide intérieur, mais après avoir passé du temps dans l'eau bouillante, ils sont devenus plus durs à l'intérieur. Les grains de café moulu étaient uniques, quant à eux. Après avoir été soumis à l'eau bouillante, ils ont changé l'eau.


Lequel es-tu?, demande la mère à sa fille. 'Quand l'adversité frappe à ta porte, comment réagis-tu? Es-tu une carotte, un œuf ou un grain de café?'


Souviens-toi de ceci : Lequel suis-je? Suis-je la carotte qui semble forte, mais qui devient molle et perd de sa force devant la douleur et l'adversité?


Suis-je un œuf qui débute avec un cœur malléable mais qui change quand la situation se réchauffe? Ai-je un esprit fluide, mais après un décès, une rupture, une difficulté financière ou un autre défi, suis-je devenu plus dur et fermé? Est-ce que ma coquille  me ressemble, mais du côté intérieur, suis-je amer et dur avec un esprit rigide et un cœur de pierre?


Ou suis-je une grain de café? Le grain, en fait, change l'eau chaude, la circonstance qui amène la douleur. Lorsque l'eau devient chaude, il relâche sa flagrance et sa saveur. Si tu es comme le grain de café, quand les choses semblent être les pires, tu deviens meilleur et tu changes la situation autour de toi.


Quand les temps semblent les plus sombres et que les difficultés sont les plus grandes, est-ce que tu t'élèves à un autre niveau? Comment gères-tu l'adversité? Es-tu une carotte, un œuf ou un grain de café?


Puisses-tu avoir suffisamment de joie pour te rendre doux, suffisamment de défis pour te rendre fort, suffisamment de peines pour te garder humain, et suffisamment d'espoir pour te garder heureux.


Les gens les plus heureux n'ont pas nécessairement le meilleur de tout; ils ne font que ressortir le meilleur de tout ce que la vie met sur leur route. L'avenir le plus clair sera toujours basé sur un passé oublié; tu ne peux pas aller de l'avant dans la vie à moins de laisser aller les blessures et tracas du passé.


Quand tu es né, tu pleurais et les gens autour de toi souriaient.


Vis ta vie pour qu'à la fin, sois celui qui souris quand tout le monde autour de toi pleure.



 Soyons tous des grains de café...!!!





Tu voudras peut-être envoyer ce message aux gens qui ont une signification importante pour toi (comme je l'ai fait); à ceux qui ont touché ta vie d'une façon ou d'une autre; à ceux qui te font sourire quand tu en as vraiment besoin; à ceux qui te font voir le beau côté des choses quand tu te sens vraiment à plat; à ceux dont tu apprécies l'amitié; à ceux qui signifient tant dans ta vie.

Envoyé par Naradamuni





Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Réflexion
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 13:59

 

 

rire3.jpgAn--800x600-.jpg

 

m-eve-anik1--800x600-.jpg

 

SSA54140.jpg

 

Repost 0
Published by Marie Rêveuse
commenter cet article
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 12:02


Nous sommes souvent confrontés à des situations auxquelles nous ne pouvons répondre dans l'instant, et qui provoquent en nous une peur pour ce qui risque d'arriver dans l'avenir. Que faire? Rien! Agir immédiatement irait dans le sens de cette peur. regardons-là et laissons-là partir comme elle est venue; l'action future en sera largement allégée.




Bonne année, angelots près de la lune Reproduction artistique
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 21:33



Une personne  qui se surnomme sanspseudo ou pseudomarie "s'amuse " à m'envoyer des propos assez  ..... Je ne trouve pas les mots pour les qualifier.

Cette personne, bien sur, ne laisse pas de traces.... Signe de ce qu'elle est profondément.



Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Le genre humain
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 23:30










Lorsqu'une émotion tente de nous submerger, avant d'y céder, posons-lui sincèrement une question toute simple: que nous arrivera-t-il si nous cédons à ce qui nous rend agressifs, colériques, anxieux,...? qu'avons-nous à y gagner?

Ce genre de conversation peut s'avérer très fructueux.

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 10:39



Qui avons-nous envie d'être: un être en paix avec lui-même, ou un individu en quête d'un but que d'autres lui ont dicté?




La vraie puissance est celle qui nous anime et nous guide sur notre juste chemin.
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 23:55








La vie nous propose toujours cette alternative: ou nous commandons à nous-mêmes ou nous obéissons à un autre.

Au fond de nous en tous cas...















          Midsummer Eve 1908 - Edward Robert Hughes

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article

Présentation

Rechercher