Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 22:17


 

Photo prise à Londres novembre 2009

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Temps de vie et photos
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 02:34

Que du bonheur!

 

 

 

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Alimentation
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 22:16

J'ai envie de te dire... à toi et à toutes les femmes qui passent ici, et qui s'attardent un moment à lire deux ou trois petites paroles inutiles:

Je t'en prie, installe-toi, je te servirai un thé à la menthe, où une boisson fraîche, je t'installerai à l'ombre de la tonnelle, il fait chaud par chez moi.
Tu viendras dans mon jardin, je te montrerai mes arbres, qui te salueront de leur fière splendeur, bien plus grande que toutes les mesquineries et désolations du monde extérieur.

Je t'en prie, installe-toi, tu es ici chez toi.
Et quand tu te seras posée un moment, quand nous aurons respiré ensemble au rythme de la même symphonie, quand nous aurons été attentives aux battements de la vie dans nos poitrines...

Alors... nous parlerons entre femmes de choses de femmes.

J'ai besoin de temps en temps d'un vrai temps de femmes...
Pas un temps où l'on parle de balais ou autres formules de nettoyage, pas un temps où l'on s'échange les meilleures recettes de cuisine, pas même un temps où l'on parle de nos hommes et de nos enfants toujours si omniprésents dans nos vies.

Non!
Un vrai temps de femmes.
Un temps où l'on touche le cœur du cœur, le cœur de la vie, par les paroles échangées en vérité, sans peurs, sans excuses, sans faux fuyants, sans fuite, sans mesquineries, sans jalousie.
Un temps de paroles qui comptent vraiment, de ces paroles essentielles. De ces paroles qui nous rendent à notre fierté d'être des femmes.

Nous parlerons, et nos paroles partiront dans le vent rejoindre toutes les paroles fondamentales des femmes des tous les pays, de tous les temps..
Et nous saurons dans le plus profond de notre ventre que nous faisons partie de cet immense cortège des femmes de toujours et de partout. Des femmes qui transmettent la vie, la portent dans tous les coins de la sphère humaine... comme une flamme haute, qui se transmet à la vitesse de nos  quêtes fondamentales...

Et quand nous aurons parlé, alors nous nous tairons ensemble, et ce silence sera plus dense encore que toutes les paroles qui auront circulé entre nous
Nous nous tairons ensemble, nous respirerons la même brassée de profonde quiétude

Puis, nous pourrons repartir vers nos hommes, nos enfants, nos maisons, nos travaux et nos jours... pacifiées et fortifiées...

 


 

 

Si vous voulez d'autres textes cliquez ICI

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lecture
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 12:11


Nous accusons trop souvent les évènements extérieurs de nous retenir prisonniers d'une situation que nous ne voulons plus.

 

Agir systématiquement ainsi, c'est comme accuser la ceinture de sécurité de la voiture de provoquer des douleurs de ventre.

 

Nous ne pensons pas assez souvent de la desserrer!

 

 

 

 

Lâcher prise (5)


 

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 11:59

http://lesenergiesvibratoires.fr/wp-content/uploads/2013/08/energie-pens%C3%A9e.jpg

 

« Tandis que la vitesse de la lumière atteint 186′00 miles par seconde, les pensées, elles, voyagent en un clin d’œil.

La pensée est plus subtile que l’éther, l’agent conducteur de l’électricité. Un chanteur est en train de chanter merveilleusement à Calcutta et au même moment vous pouvez l’entendre à Delhi. Tous les messages sont reçus sans fil.

De la même façon, votre mental est comme une machine sans fil. Un sage rempli de paix, d’équilibre, d’harmonie et de vibrations spirituelles envoie dans le monde des pensées d’harmonie et de paix. Ces pensées voyagent à une vitesse foudroyante, se répandent dans toutes les directions, entrent dans le mental des gens et produisent également en eux des pensées d’harmonie et de paix. Un homme, par contre, dont le mental est rempli de jalousie, de désir de revanche et de haine, émet des pensées discordantes qui entrent dans les esprits de milliers d’êtres et de la même façon excitent en eux des pensées de haine et de discorde. »

 

(Sivananda)

 

Source

 

 

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Philosophie-Spiritualité
commenter cet article
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 11:55

http://static.freepik.com/photos-libre/resume-vector-graphic-amour-arbre-abstrait-vecteur-gratuit-pour-le-telechargement-libre_51-2147486096.jpg

 

« Chaque fois qu’un être humain vous inspire de l’amitié, de l’amour, il est souhaitable que vous vous interrogiez sur la nature de votre sentiment. L’amour a évidemment différentes formes, mais il y a une question au moins qu’on peut se poser : cet amour est-il intéressé ou désintéressé ?
L’amour désintéressé n’attend rien des autres, il ne s’inquiète pas, il ne s’accroche pas à eux, il ne les trouble pas. C’est une source qui jaillit, qui donne sans cesse, sans se préoccuper de savoir qui viendra puiser de son eau ; il lui plaît de la distribuer sans compter.
L’amour intéressé, au contraire, agit sur les autres comme une violence, car en réalité il ne cherche qu’à prendre, et à la moindre déception il se manifeste par l’impatience, la colère, le ressentiment.
L’amour désintéressé évite aussi les doutes, la méfiance, les discussions, il installe la joie, la beauté, l’espérance.
C’est une vie nouvelle qui se fraie le chemin et rend les êtres de plus en plus libres, forts et heureux.
Alors, maintenant, demandez-vous à quoi ressemble votre amour. »


Omraam Mikhaël Aïvanhov

 


Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Le genre humain
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 22:54

 



Pourquoi aide t-on?


Il existe plusieurs types d'altruistes qu'on pourrait appeler les "vrais" et les "faux'.

Afin de mettre en évidence l'altruisme pur, il faut éliminer diverses autres explications selon lesquelles tout comportement altruiste ne serait que de l'égoïsme déguisé. Les "faux altruistes" aident parce qu'ils ne supportent pas la détresse qu'il éprouvent devant la souffrance des autres et s'empressent de désamorcer leur propre tension émotionnelle. Ils aident aussi par crainte du jugement que l'on porte sur eux ou par désir d'être loués, ou encore pour éviter le sentiment de culpabilité. S'ils n'ont pas d'autres choix d'intervenir, ils secourent la personne en difficulté (pourvu que le prix à payer ne soit pas trop élevé) mais s'ils peuvent éviter d'être confronté au pénible spectacle de la souffrance ou s'esquiver sans que personne ne trouve à redire, ils n'interviennent pas plus que les individus faiblement altruistes.

Les "vrais altruistes" en revanche aident même s'il leur aurait été facile de détourner le regard, ou d'éviter d'intervenir sans que personne le sache. Des recherches montrent que, dans une population occidentale, on trouve en moyenne 15% d'altruiste vrais et que cet altruisme est, chez eux, un trait de tempérament durable.

Donnons un exemple.

Comment savoir si une personne dite altruiste n'agit pas simplement pour ressentir le sentiment de fierté que lui procure l'accomplissement d'un geste bienveillant? 

En vérifiant qu'elle sera tout aussi satisfaite si quelqu'un d'autre vient en aide. Pour un véritable altruiste, c'est le résultat qui compte, non la satisfaction personnelle d'avoir aidé.



Extrait du livre  "Plaidoyer pour le bonheur" de Matthieu Riccard


Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Réflexion
commenter cet article
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 21:55



"Devenir adulte, écrivait Nietzsche, c'est redécouvrir le sérieux d'un enfant qui joue."


Jusqu'à présent, nous avons beaucoup parlé de la légèreté de l'enfance, de sa joie, de sa capacité à éprouver des émotions. Mais les enfants font tout cela avec sérieux! Un sérieux qui n'a rien à voir avec l'enfermement sérieux des adultes.

Les enfants font tout comme s'il s'agissait de la première fois, et comme si ce devait être la dernière. Ils sont totalement présents à leurs actes, sans jamais se prendre exagérément au sérieux.

Imitons-les.






Repost 0
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 21:55





Parfois ces besoins sont faciles à combler: un moment de détente, une promenade...
Parfois c'est plus difficile. Mais on peut toujours négocier avec lui...
Repost 0
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 21:54


C'est une erreur qui l'a amené à se recroquevillé dans son coin: nous lui demandions de grandir avec nous. Donc de disaparaître! Aujourd'hui, c'est le contraire qui est en jeu: nous voulons l'aider à se réveiller pour pouvoir enfin, nouer des relations sereines avec lui.

Lui, tel qu'il est vraiment: avec ses réactions d'enfant, son innocence, ses émotions violentes, son intuition, ses fragilités...









Le reste, c'est l'adulte en nous qui s'en charge. Et il est très bien entraîné!


77/ Je lui demande de quoi il a besoin jour après jour




Toujours en dessinant  ou en instaurant un dialogue entre nos deux mains.











Repost 0

Présentation

Rechercher