Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 11:38

http://whatthe.blogetery.com/files/2008/05/bush_liar.pngLa raison pour laquelle ils ne savaient où aller c'est parce qu'un certain nombre d'exercices simultanés de jeu de guerres et simulation de conflits avaient lieu. Cela impliquait l'insertion de faux signaux sur les écrans de radar dans le secteur de défense nord-est de l'espace aérien.

FAA : allo, Centre de Boston TMU, nous avons un problème. Un avion est détourné en direction de New York . FAA : Il nous faut un F-16 ou autredépêché sur place, aidez-nous.

 Sécurité Aérienne Secteur Nord Est : c'est dans le monde réel ou c'est un exercice ? Exercice d'entraînement. Il y avait un autre entraînement: "Vigilant Warrior", qui selon la NORAD une simulation de prise d'otages par des pirates de l'air avait lieu en même temps. Avec seulement 8 avions de chasse disponibles, qui devaient être répartis par paire, ils devaient faire face à 22 prises d'otages potentielles le jour du 11 septembre sans qui leur soit possible de dissocier les exercices de simulation de guerre des prises d'otages réelles.

En 2000, Le NORAD a réalisé 67 interceptions. Avec une précision de 100%. Le 11 septembre on compte 4 échecs en un seul jour. Le matin du 11 septembre, Dick Chenney donne tous les ordres à la NORAD, du bunker de commandement sous la Maison Blanche. Parmi un des nombreux scénarios de guerre ce matin du 11 septembre, figurait celui d'avions s'écrasant sur des buildings.

 

La Commission d'enquête sur le 11 septembre Page 172 : "Le Gouvernement US a été incapable de déterminer l'origine des fonds utilisés dans les attaques du 11 septembre. En fin de compte, la question n'a que très peu d'importance." Les autorités américaines n'ont pas réussi à retrouver la source du financement. Et l'affirmation la plus malhonnête qui soit: "Finalement les conséquences sont mineures". Mais c'est d'une importance capitale ! N'est-il pas important de connaître qui a financé les attaques du 11 septembre ? L'effondrement du Building 7 est reconnu comme étant particulièrement difficile à expliquer. Le Rapport de la Commission du 11 septembre admet implicitement son incapacité à fournir l'explication de l'effondrement du bâtiment car elle n'y fait même pas référence.

M. le Président, pourquoi vous et le Vice Président insistiez-vous pour apparaître ensemble avant la Commission du 11 septembre ?

Parce que la Commission du 11 septembre veut nous poser des questions, et c'est pour cela que nous tenons cette réunion, et j'ai hâte de les rencontrer pour répondre à leurs questions. La question était, pourquoi apparaissez-vous ensemble plutôt que séparément, c'est ce qu'ils avaient demandé ? Parce que c'est une opportunité pour nous tous de répondre aux questions que la Commission du 11 septembre souhaite nous poser, et je souhaite leur répondre. Pensez-vous qu'ils puissent se lever et dire ce qu'ils pensent ? Ils devraient être sous serment. Oui, ils devraient ? Oui, en public. Quand Bush et Cheney ont rencontré la Commission du 11 septembre, ils l'ont fait à la condition suivante : Apparaître ensemble. Ils n'étaient pas sous serment. La presse et l'entourage familial n'ont pas le droit d'y assister. Aucun enregistrement n'est permis. Et aucun transcript n'est autorisé. Ne pensez-vous pas que les familles méritent d'avoir un transcript ou puissent assister à la réunion ? Vous m'avez déjà posé cette question hier, n'est ce pas ? La réponse reste la même. Le rapport définitif était un rapport unanime. Ce qui veut dire que si un seul des enquêteurs avait une quelconque objection, elle serait passée sous silence dans le rapport d'enquête. Nous avons découvert qu'il servait non seulement dans l'équipe de transition de l'Administration Bush, qu'il était celui qui a écrit l'ébauche du mémorandum (Phillip Zelikow, director de la comisión) pour l'organisation du Conseil de Sécurité Nationale de l'Administration Bush, il est l'auteur de la stratégie des guerres préventives qui a été mise en œuvre dans la guerre en Irak, il est aussi un ami proche de Condoleezza Rice, nous demandons sa démission. Il n'y a strictement rien dans le rapport du 11 septembre qui ne soit pas approuvé par l'Administration Bush. Nous comprenons d'autant mieux pourquoi la Commission sous la direction de Zelikow ignorerait toutes les preuves qui mènent à cette vérité selon laquelle le 11 septembre est une opération déguisée de notre nation visant à autoriser les doctrines et les fonds nécessaires à la mise en place d'un nouveau niveau de mobilisation impériale.

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans L'esprit du temps
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 23:53


















Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Temps de vie et photos
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 23:32


http://formation.paris.iufm.fr/archiv_05/gatellie/Sites/images/renart-poulet.jpgCe qui nous prive de nos moyens, c'est souvent la piètre image que l'on a de soi-même en tant qu'adversaire potentiel. Il faut remplacer cela par des images positives de ruse, de courage, de souplesse... Le surnom du guerrier grec, héros de l'Odyssée, n'est-il pas "Ulysse aux mille ruses"?...

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Eviter les conflits
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 23:24

http://www.earthharvest.org/fr/Cliparts-Dessins-Astrologie-Horoscope-Gratuit/New-York-World-Trade-Center-Septembre-Attaque-Terroriste-11-2001-01LG.jpgLes poutres porteuses après l'effondrement. Remarquez la forme de la "découpe" et "l'acier fondu". J'ai commencé par regarder le métal fondu. Les 3 immeubles, les deux Tours dans les décombres, dans les zones du sous-sol et à la tour numéro 7 il y avait des flaques de métal fondu. Plus de 6 semaines après l'effondrement, des points de chaleurs supérieurs à 1093 degrés ont été relevés dans les débris. Soit 260 degrés de plus que la température de combustion du kérosène. Si vous descendez au sous-sol il y a du métal en fusion. Du métal fondu qui s'écoule par les canalisations. Comme si vous étiez dans une fonderie. Ou près de la lave dans un volcan.


Le métal en fusion a été trouvé "trois, quatre et cinq semaines plus tard, lorsque les décombres ont été nettoyés". Il dit aussi que de l'acier fondu a également été trouvé en dessous du World Trade Center 7. En regardant dans les rapports officiels, qu’apprend-on sur l'acier en fusion ? Ils n'en parlent pas. Attends un peu ! C'est une preuve solide. D'où viennent-ils ? "Le Thermite" a une température telle qu'il passe au travers de l'acier, ou d'une structure d'acier par exemple, à la façon d'un couteau dans du beurre. Voici l'acier fondu puis l'oxyde d'aluminium qui explose d'abord dans un nuage de poussière. Vous voyez, cet énorme nuage de poussière imaginez lorsque l'on mélange ces deux produits chimiques à grande échelle. En observant au microscope à balayage électronique l'acier fondu du WTC et les particules riches en fer du nuage de poussière, Le Docteur Jones a non seulement trouvé exactement les mêmes traces que dans l'explosif "Thermite" mais il a aussi relevé une forte concentration en soufre, le "Thermate" une marque brevetée par "Thermite", utilisé dans la démolition. Des flaques d'acier fondu présentes sous les deux tours après l'effondrement, et dans le Building 7. Pourtant le Building 7 n'a même pas été frappé par un avion. Une partie du problème vient du fait que la plupart des gens ne savent  que peu de choses sur le Building 7, étant donné le secret extraordinaire qui entoure son effondrement. C'était un gratte-ciel de 47 étages. Il s'est effondré à 5:25 du matin Il n'a pas été frappé par un avion. Le feu n'était présent que sur 2 ou 3 étages sur cet immeuble. ...et il a été détruit d'après nos informations dans le cadre d'une démolition contrôlée. Les démolitions ressemblent exactement à ça, avec un plissement au milieu, ensuite l'immeuble s'effondre sur lui même à une vitesse proche de la chute libre. Ils ont d'abord fait exploser une des poutres porteuses afin que l'immeuble s'effondre sur lui même. Le "Building 7" avait un pli caractéristique ou un creux. La colonne centrale a d'abord été explosée pour que ça n'affecte pas la structure des autres immeubles à quelques mètres de là. La raison avancée par le Gouvernement pour les 3 effondrements est le FEU. JAMAIS aucun immeuble avant ou après le 11 septembre ne s'est effondré pour cause d'incendie. Les caractéristiques de l'effondrement du WTC 1, 2 et 7 correspondent exactement au schéma d'une démolition contrôlée.


Oh...avais-je bien mentionné l'explosion du sous-sol ?

QUI A EU LIEU QUELQUES SECONDES AVANT LE CRASH DU PREMIER AVION ?

Notre bureau était situé au niveau B-1. Je parlais à mon superviseur il était 8h46 et tout d'un coup nous avons entendu un BOOM ! Une explosion tellement puissante qu'elle nous a soulevés. Et elle provenait du sous-sol, entre le niveau B-2 et le niveau B-3. Alors que j'étais sur le point de le signaler on entendit : BOOM ! L'impact de l'avion au sommet. Je me trouvais dans la zone principale de passage du bâtiment dans le couloir et c'est là que j'ai ressenti l'explosion. Le souffle de l'explosion m'a projeté au sol et c'est à partir de là que tout s'est déclenché. Tout d'un coup une autre grosse détonation a retenti les tuiles tombaient du toit, les installations électriques tombaient il fallait traverser le couloir qui mène de la Tour 1 à la 2 puis soudain ça s'est produit à nouveau. C'était quelque chose de différent, qui venait du sol, on sentait que ça provenait du sous-sol, les murs s'effondraient de partout. Je connais des personnes qui ont perdu la vie dans le sous-sol, Des personnes qui ont eu les jambes brisées dans ce même sous-sol, d'autres qui ont subi une chirurgie réparatrice parce que le mur leur a pété en plein visage.

 

Selon les procédures de rigueur si un contrôleur aérien remarque quoique ce soit qui s'apparente à un détournement d'avion, les contrôleurs ont l'obligation d'en avertir leur supérieur. Si le problème n'est pas résolu dans la minute le supérieur hiérarchique doit demander à la NORAD (North American Aerospace Command) de dépêcher ou d'intercepter les pilotes de l'avion afin de savoir ce qui se passe. Ensuite, la NORAD décide de donner l'ordre à la base aérienne la plus proche de mettre les pilotes de chasse en alerte.

 

Même si d'habitude les interceptions nécessitent 10 minutes environ, en l'occurrence, 80 minutes environ se sont écoulées avant que les avions de chasse se mettent en vol. C'est une anomalie à peine croyable. Pas un seul intercepteur de l'US Air Force ne fait demi-tour avant qu'il ne soit trop tard. Pas un seul avion. Et s'ils avaient été mis sciemment dans un état de confusion tel qu'ils n'étaient pas en mesure de répondre ?

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans L'esprit du temps
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 10:09


Hélas !

Le Mur de Berlin est tombé...

par Eva R-sistons

 

 

Honteux ! La propagande médiatique se saisit du Mur de Berlin pour déverser des torrents de mensonges. Plein pot ! Le joli prétexte que voilà pour dissuader ceux qui cherchent des modèles afin de remplacer la bête immonde capitaliste, qui rend l'âme en achevant de sacrifier les populations à ses appétits insatiables !  La barbarie du Nouvel Ordre Mondial nazi rôde. L'Europe, tremplin du NOM, vient de sceller la mort des Etats souverains avec la capitulation du Président Tchèque, arrachée autant par la pression que par des promesses qui ne seront probablement pas tenues, comme en Irlande. Vous ne votez pas comme nous voulons ? Votez à nouveau jusqu'à ce que les requins de la Finance soient satisfaits, c'est ça la démocratie de l'Occident, donnée en exemple partout et imposée par la force si le modèle ne séduit pas suffisamment.

 

Ecoutez FR2 la télé aux mains des ultra-sionistes. Un documentaire présenté par la grande prêtresse des guerres, d'Israël et du libéralisme, Marie Drucker. Ecoutez, bonnes gens, lavez votre cerveau docilement,  "la main de fer s'étend sur la RDA", "l'ORDRE soviétique règne", voici "le rituel stalinien des grandes messes collectives", les "victimes de la répression", "le camp soviétique est vraiment un camp",  "à l'Ouest les élections sont libres (!) et nous ne sommes plus des esclaves", "à l'Est les conditions de vie et de travail sont aggravées", "Berlin devient le symbole de l'air libre contre l'oppression soviétique"...

Rien que ça ! La belle occasion que voilà de dresser les crédules contre le communisme ET contre le futur ennemi russe, à nouveau créé de toutes pièces pour des raisons hégémoniques !

 

Mensonges ! Désolée, j'ai vu ! Oui, j'ai vu....

 

Ma mère était russe. Voyez son arrogance : "TOUT dans la région, disait-elle,  appartenait à ma famille, même le cinéma muet qu'on venait d'y implanter pour la première fois"; "Madame ma Mère est morte d'une congestion pulmonaire en visitant SES pauvres"; "Quand on est "bien né", on peut tout se permettre"... Oui, en effet. Dr Jivago ! L'immense maison appartenant à UNE seule famille, tandis que les sans logis mouraient de froid en hiver comme des mouches... La Russie du Tsar, la Russie d'avant le communisme ! Et après ? Je suis allée voir, avant la chute de l'URSS. Par curiosité. A quoi ressemblait le "diable" soviétique - tel, du moins, que la propagande le représentait. En sachant que je ne pourrai faire un pas sans le KGB à mes trousses !

 

Derrière le rideau de fer....

 

Première surprise: Je me promène où je veux, comme je veux, dans Moscou comme à Vilnius. La curiosité aidant, je pousse même des portes fermées. C'est ainsi que je me retrouve un jour dans une Université au demeurant désertée, le soir, et en réalité bruissante de la joie d'étudiants en fête. Nous sommes conviés, mon mari et moi, à participer à la liesse générale.

 

Toute jeune journaliste, je regarde, j'observe. Et que vois-je ? L'ordre totalitaire ? Non, une société en ordre, où tout fonctionne parfaitement: Pas de chômeurs, pas de pauvres, pas de sans-logis, pas de clochards, pas de retraités à l'abandon... Et tout est gratuit ! La crèche, l'école, la fac, les bibliothèques,  le transport (ou presque, et avec un métro somptueux), la culture, le sport, l'Hôpital - un membre de notre groupe, malade, est pris en charge gratuitement -, les produits de première nécessité sont subventionnés,  les écrivains sont subventionnés (à condition de ne pas critiquer le régime: Devrait-on cracher sur son bienfaiteur ?), les vacances sont suventionnées, tous ont un logement : Le toit étant considéré comme une nécessité, on a un logement pour le prix d'une voiture (et la voiture, alors considérée comme moins nécessaire qu'un toit, était plus chère qu'un appartement)... Tous avaient un travail ! Tous !

 

De l'autre côté du "rideau de fer", chômage, disparités, individualisme exacerbé, compétition, misère, sans domicile, etc. Mais qu'elle est belle la crise, qu'ils sont beaux les dégraissages, les délocalisations, les méthodes de management "modernes", la casse sociale, la destruction des protections... comme tout est beau, plutôt, n'est-ce pas, que la "prison" soviétique (mot entendu à l'instant dans le documentaire de FR2 sur le Mur de Berlin) ! Les faillites, les krachs, les dépressions, les bulles, les conflits, les guerres, les pandémies artificielles, oui tout plutôt que cette abominable "prison" communiste ! Tout plutôt que le communisme stalinien qui tue la liberté ! Même une shoah planétaire, pour le profit des Multinationales de la Chimie et le "bon" plaisir des dirigeants repus d'or et d'arrogance ! Allons, foules dociles, suivons les Merlin l'Enchanteur, les magiciens de la communication, les promoteurs de la mondialisation heureuse, les chantres de la liberté et de la démocratie, les souriantes présentatrices de la télévision et les charmants Obama ! Faisons-leur confiance, ils veulent notre bien !

 

Démocrates staliniens

 

Ah bon ? Et un documentaire comme celui-là qui diabolise le communisme, la Russie, et plus généralement tout ce qui n'est pas l'Occident, c'est quoi, au fait ? Ne serait-ce pas de la propagande pure, comme la stalinienne toujours invoquée, mais sans les avantages sociaux, sans l'emploi, sans la satisfaction des principaux besoins humains ? En pleine crise, en plein efffondrement du capitalisme pourri jusqu'à la racine, en pleine récession et même dépression ? Le communisme représenterait-il trop d'attraits, trop d'espérances, trop de risques pour un Système aux abois qui ne repose plus que sur la coercition, les mensonges des médias, les manipulations, les diabolisations des espérances ou des régimes populaires, le sabotage et même l'assassinat des expériences différentes ?

 

Si les peuples savaient qui sont réellement les "démocrates" occidentaux, le cas qu'ils font des préoccupations des citoyens, les projets qu'ils nourrissent - de spoliation complète de tous ceux qui n'appartiennent pas à la caste des biens nés ou des plus nantis - , ne seraient-ils pas tentés par d'autres Systèmes, d'autres alternatives ? Ils sentent bien, au fond, que la "machine" ne tourne pas rond... C'est là qu'interviennent les Médias pour désigner les coupables, bénéficiant d'une niche fiscale, ou assistés, ou étrangers... et aussi, bien sûr, offrir des jeux, "des Racines et des Ailes" (nom d'une émission) nous conviant à participer à la vie des riches en voyeurs, des visites de châteaux, et toutes les miettes du rêve occidental.... Amusés, abusés, anesthésiés, les peuples reconduisent à leur poste leurs bourreaux... et même en leur disant merci !

 

Parfois une petite lucarne s'ouvre sur la réalité comme ce soir, à FR3, refuge des derniers journalistes libres, pour laisser passer un brin de nostalgie, en Allemagne de l'Est, lorsqu'un couple d'informaticiens ose regretter le bon temps où l'on "disait NOUS, et pas  je comme aujourd'hui, le bon temps où la solidarité existait..."

 

Lorsque la Russie rouge s'est ouverte à la liberté chère à l'Occident, les vieillards ont  été chassés des centres villes pour laisser la place aux promoteurs immobiliers, de gré ou de force, et puis on a vu pour la première fois des enfants envahir les rues froides, les égoûts à la recherche d'un peu de chaleur, et les hommes privés de travail se consoler avec la vodka, et les suicides se multiplier... mais là nul photographe, nul cinéaste, nul historien.. La propagande bat son plein. "Stalinienne" ?  Quelle ironie !

 

C'est vrai qu'aujourd'hui Hollywood comme les Maisons d'Edition (essentiellement de livres d'Histoire) sont aux mains d'une seule communauté, d'un seul Clan d'"Elus" (d'élus ?), ce qui bien sûr ne peut garantir à personne l'équité, la neutralité, l'objectivité. A l'école comme au cinéma, on encense l'Amérique et ses valeurs, on critique les adversaires de l'Occident, on fait pleurer encore et toujours sur les victimes (juives seulement) de la Shoah... Les positions d'influence sont cadenassées. Pensée unique, bien sûr ! Au service des prédateurs, des criminels, des adversaires des peuples... Le documentaire de ce soir, "Un mur à Berlin", de Patrick Rotman, en est la parfaite illustration. Tous les ingrédients y sont réunis, jusqu'à la caricature ! De la propagande dans le plus pur style nazi, stalinien ou berlusconien... Au fait, avant la Présidentielle, n'était-ce pas ce même FR2 qui avait projeté un docu-fiction à la gloire de Rambo-Sarko ? Ou qui avait mobilisé un "A vous de Juger" en entier en faveur du futur Président, juste avant le décomptage du temps de parole ?

 

Rideau de fer sur l'information, Mur de l'Argent

 

"Good bye, Lenin" ?  Un film de propagande suit un documentaire de propagande, toujours sur FR2 la chaîne "stalinienne" par excellence. Ne sont-ils pas vilains-vilains, ces messieurs du KGB ou de la Stasi ? Au fait, à quand un documentaire sur les atrocités commises par les Américains ou par les Israéliens ? A  quand un film sur les exactions des Occidentaux, ou sur les folies du capitalisme ? Mais non, rien, on a beau chcrcher, rien, vraiment rien, sur Guantanamo, sur les prisons secrètes, sur les victimes palestiniennes des bombardements, sur les sacrifiés de la mondialisation "heureuse".... Un rideau est tombé, en Occident, réellement de fer, sur l'information. Elle n'est plus qu'un instrument de propagande ! La liberté est assassinée, la démocratie, ou ce qu'il en reste, est morte... C'est l'heure du "Concert", le film "à voir absolument", contre la Russie et sur les persécutions des Juifs. Un refrain déjà vu, tellement vu.... Au fait, vous vous souvenez ? Qui a dit que la Russie était l'avenir culturel, commercial et de paix, de l'Europe ? Le Gl de Gaulle ! Le grand visionnaire, le prophète, le Sage par excellence... Il n'est plus dans l'air du temps sarkozien ou "crifien" !

 

Le mur de Berlin est tombé ? L'équilibre du monde est mort. Plus de contrepoids à l'hyper-puissance américaine ! Et à la place du Mur de Berlin, contenant les folies orgiaques, pantagruéliques, des Anglo-Saxons, voici à la place le Mur de l'Argent, le Mur de Mâmon. Et celui-là ne tombera jamais, même si toute l'humanité doit en pâtir !

 

Pourtant, le règne de Babylone* l'infidèle, l'impure, la prostituée, n'est pas éternel. Si elle n'est pas renversée par les hommes, tous unis, le Juge suprême se chargera  d'intervenir.  Et là, le châtiment sera terrible ! Quelle consolation pour les croyants....

 

 

Eva R-sistons.

 
Sélection de liens :


Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Le genre humain
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 00:27















Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Temps de vie et photos
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 18:54
http://www.freedigitalphotos.net/images/photos/intelligent-dog.jpgLorsqu'on est pas un bagarreur, on peut être par exemple un négociateur. Chacun de nous a appris à développer des outils relationnels qui lui permettent de parvenir à ses fins! Il suffit de faire confiance à cette qualité en nous, de se considérer comme un diplomate face à un dictateur... Et surtout de ne jamais oublier que l'intelligence l'emporte le plus souvent sur la force brute...




_________________________________________________________________________________


26 bis) Je pose mentalement une lmite à mon espace personnel, une barrière au-delà de laquelle j'interdirai à l'autre de pénétrer.

http://www.sbf.ulaval.ca/agroforesterie/agroforesterie/haie_peuplier.jpgD'avance nous pouvons construire dans nos pensées un mur de béton qui se dressera, infranchissable, à la moindre manifestation d'agressivité qui nous semble inacceptable. Ce genre de répétition mentale nous rpotège des agressions et nous aide à passer à l'action si besoin est.
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Eviter les conflits
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 18:33

Il ne reste rien d'autre qu'un trou dans le sol. C'est effectivement le cas. La seule chose que l'on pouvait voir d'où nous étions c'était un trou dans la terre et quelques arbres détruits. On voyait quelques individus travailler et circuler dans cette zone, mais de l'endroit où nous observions il ne restait pas grand chose à voir. Aucun gros morceau de débris ? Non, il ne restait plus rien. Rien qui puisse témoigner du crash d'un avion à cet endroit.

 

Les Tours du World Trade Center 1, 2 et 7 "La théorie de la crêpe" selon laquelle les incendies bien qu'ils n'atteignirent pas les poutres d'aciers, auraient atteint des températures suffisantes pour affaiblir les planchers déjà affaiblis par le crash de l'avion et se désolidarisent des poutres en acier, entraînant une réaction en chaîne. Donc d'après cette théorie, qui est la théorie officielle on s'attend à voir une succession d'étages empilés les uns sur les autres puis une série de poutres centrales restées debout également.

Le centre de chacune des Tours Jumelles était constitué de 47 colonnes massives en acier. Si les planchers s'étaient désolidarisés d'elles, ces colonnes se dresseraient encore dans les airs à 304 mètres. L'avion n'a pas coupé toutes ces colonnes centrales. L'immeuble a été conçu pour résister au choc d'un Boeing 707 quel que soit l'endroit de l'impact sur le building. Cet édifice pouvait donc probablement résister à plusieurs impacts d'avions. ...que l'avion a foncé droit dans l'immeuble. Droit dedans, c'est exact. Vous êtes en train de dire que l'immeuble a été prévu pour tenir debout même avec un trou de ce type et qu'il y survivrait ? Voilà, c'est ça. Supposons que l'on lâche une boule de billard du haut du World Trade Center, au 110ème étage elle mettrait 8 à 10 secondes avant de toucher le sol, en étant soumise à aucune résistance. Les Tours Jumelles se sont quasiment effondrées à la vitesse d'une chute libre. 200 000 tonnes d'acier qui se brisent et explosent vers l'extérieur sur une longueur de 150 mètres. Ce qui veut dire que les étages se sont effondrés à raison de 10 étages par seconde. Il n'existe aucun cas de figure où l'effondrement d'un immeuble soumis à "l'effet château de cartes" tombe au rythme d'une chute libre. Avec quoi c'est possible ? Comment déplacer de lourdes masses ?

 

Avec des explosifs.

 

47 colonnes d'acier gigantesques reliées entre elles jusqu'au centre. Comment peuvent-elles tomber en même temps, de sorte que le centre disparaisse. C'est comme si les colonnes porteuses avaient été coupées. On procède en coupant la poutre selon cet angle.


Reopen 911

 

 

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans L'esprit du temps
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 16:55
Il est des circonstances dans lesquelles nous savons très bien que nous allons devoir nous battre et cela n'arrange par notre état émotionnel. C'est pourquoi le simple fait de s'imaginer après le conflit, sorti d'affaire, poursuivant sa vie comme si rien de grave ne s'était passé, peut atténuer fortement la charge émotionnelle.


Photo: Pélican de St Jame's Park à Londres qui attend le retour du soleil. Car après la pluie, vient toujours...
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Eviter les conflits
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 16:50

Comment piloter un avion de 60 tonnes, 38 mètres de large et 13 mètres de hauteur sur la trajectoire de cet obstacle. Avant de se crasher sur le Pentagone l'avion a dit-on, effectué un virage à 270° vers le sol. Pourtant Hani Hanjour était connu pour être un très mauvais pilote, incapable d'atterrir en sûreté. Même avec un petit avion "Il se moquait du fait qu'il n'assimilait pas les leçons". Selon l'employé à l'école d'aviation AZ (Dans le New York Times le 04/05/2002) "J'en reviens toujours pas qu'il ait pu voler jusqu'au Pentagone... Il ne savait pas voler du tout."

 

Selon l'employé à l'école d'aviation AZ (Dans le New York Times le 04/05/2002). Aucun reste des sièges, des bagages et des corps. Plus que des briques et de la pierre calcaire. La raison officielle veut que l'intense chaleur dégagée par le kérosène aurait réduit l'avion à néant. L'avion avait deux moteurs Rolls Royce faits dans un alliage d'acier et de titane. Ils pesaient 6 tonnes chacun.

 

Il est scientifiquement impossible que 12 tonnes d'acier et de titane s'évaporent à cause du kérosène. On nous dit par ailleurs que les corps étaient identifiables soit par les empreintes de la main soit par l'A.D.N. Quel type de feu peut évaporer de l'aluminium et de l'acier trempé, tout en laissant les corps humains intacts? De mon point de vue, rien ne prouve qu'un avion s'est crashé où que ce soit près du Pentagone. Comme je vous le disais les seuls morceaux qui restent tiennent dans le creux de la main. Peu après les attaques, des agents du Gouvernement ont ramassé et emporté des débris avec eux. Le gazon a été entièrement recouvert de terre et de graviers, de sorte que toute preuve légale soit complètement enterrée. Les vidéos issues des caméras de surveillance qui auraient pu révéler ce qui a vraiment frappé le Pentagone ont immédiatement été saisies par des agents du F.B.I

 

A ce jour, le Ministère de la Justice a refusé de les publier. Si ces vidéos pouvaient attester que le Pentagone avait effectivement été frappé par un boeing 757 il serait communément accepté que le Gouvernement les rende publiques.

 

DEMANDE REFUSEE!

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans L'esprit du temps
commenter cet article

Présentation

Rechercher