Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 08:40



Écoutez là,
Une voix m’a donné rendez-vous,
Cette voix, écoutez là c’est un bijou
Un bonheur au dessus de tout,
C’est la voix de la Terre qui réclame
Plus d’amour entre nous.
Écoutez là,
Cette voix doit percer le silence,
Cette voix elle me caresse,
Elle donne la chance,
Elle souffle sur le monde immense.
C’est la voix de la Terre pour que
L’on soit plus solidaire entre nous.
C’est le cri des glaciers, les larmes des forêts
La complainte des marrais.
Écoutez c’est la voix de la Terre comme le respect en nous.
Ecouter là…
Une voix m’a donné rendez-vous
Cette voix,
Ecoutez là c’est un bijou
Un bonheur au dessus de tout,
C’est la voix de la Terre
Pour que l’on soit plus solidaire entre nous,
Ecoutez là, la voix de la Terre.
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Respect en toute chose
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 08:29

http://www.lechantier.asso.fr/jours/20070918143308/grand/theatre_enfants2007-1.JPG
Lorsqu'on subit régulièrement des conflits que l'on ne peut éviter (patrons, parents,...), on peut avoir recours à cette aide: un proche bienveillant aide à décoder la réponse la mieux adaptée à la situation, et à la mettre en scène, comme le ferait un comédien.
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Eviter les conflits
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 14:23

Close-up of Forks Photographie


C'est un préalable indispensable pour se sentir fort et confiant lorsqu'on se retrouve en situation de conflit. Plus les reproches de l'autre font écho à des faiblesses ou à des erreurs dont on a conscience, plus il lui est facile de nous faire perdre nos moyens.

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Eviter les conflits
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 08:53
Feuilles de nénuphar en forme de cœurs flottant sur une eau bleu marine calme Photographie


Peut-être la stratégie ne correspondait pas au profil psychologique de l'interlocuteur? Ce n'est pas grave! Mieux vaut se calmer et trouver une nouvelle attitude à tester à la prochaine occasion.



Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Eviter les conflits
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 02:55

 

GW4327-Reflets-II-Affiches.jpg

Depuis trop longtemps, ma capacité de pardon est bloquée, cachée, dans l'attente que je la prodigue à ceux que j'en juge digne. Hélas ! je considère que la plupart des gens ne sont pas dignes de mon précieux pardon et, comme, en outre, ils ne l'ont jamais enlevé, je le conserve par-devers moi. Ainsi conservé, il a germé dans mon cœur pour ne produire que des fruits amers.

 

Mais c'est fini ! Aujourd'hui, ma vie s'emplit d'espoir et d'assurance. Je suis l'un des seuls êtres au monde à connaître le secret qui dissipe la colère et la rancune. Je comprends que le pardon ne prend de valeur que lorsqu'il est octroyé. Du moment que je l'accorde, je me débarrasse des démons du passé et je m'offre une reconnaissance.

 

J'entame cette journée dans un esprit de pardon.

Je pardonnerai même à ceux qui n'en font pas la demande.

 

Combien de fois n'ai-je pas frémi de colère devant un mot ou un acte infligé par un étourdi ? J'ai gaspillé de précieux moments à chercher une revanche ou une confrontation. Désormais, je comprends que la rage que je nourris est souvent à sens unique car mon offenseur prête rarement attention à son offense !

 

Dorénavant, je pardonnerai en silence même à ceux qui ne s'en rendent pas compte. En pardonnant, je ne serai plus consumé par des pensées improductives. J'oublierai toute amertume. Je me sentirai soulagé et reprendrai des activités normales parmi les miens.

 

J'entame cette journée dans un esprit de pardon.

Je pardonnerai à ceux qui m'auront injustement critiqué.

 

Si l'esclavage est un crime, il ne faut pas oublier que celui qui vit en fonction de l'opinion des autres s'en rend lui-même esclave. Je ne suis pas un esclave. Je fais la différence entre le bien et le mal et ne me laisserai jamais influencer par une opinion pernicieuse ni par une critique injuste.

 

Ceux qui désapprouvent mes buts et mes rêves ne comprennent pas que je suis appelé à une destinée plus élevée. Dès lors, leur mépris n'affecte pas mon attitude ni mes actes. Je leur pardonne ce manque de perspective et poursuis mon chemin. Je sais que la critique est le prix à payer pour échapper à la médiocrité.

 

J'entame cette journée dans un esprit de pardon.

Je me pardonne à moi-même.

 

Longtemps, j'ai été mon pire ennemi. Je n'ai cessé de me reprocher chaque erreur, chaque méprise, chaque faux pas. Chacune de mes promesses non tenue, chaque journée perdue, chaque but non atteint ont ajouté au dégoût que j'éprouvais pour ma vie ratée. J'en reste paralysé de consternation. Lorsque je me déçois, je réagis par l'inaction et n'en parviens qu'à me décevoir davantage.

 

Je comprends aujourd'hui qu'il est impossible de combattre un ennemi qui n'existe que dans ma tête. En me pardonnant à moi-même, j'efface les doutes, les peurs et les déceptions à travers lesquels mon passé envahit mon présent. Dorénavant, mes antécédents cesseront de contrôler mon chemin. Je me suis pardonné. Ma vie commence maintenant.

 

Je pardonnerai à ceux qui ne le demandent pas.

Je pardonnerai à ceux qui me critiquent injustement.

Je me pardonnerai.

J'entame cette journée dans un esprit de pardon.

 

 

 Extrait de Le voyageur de la sagesse d'Andy Andrews

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Philosophie-Spiritualité
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 12:17

http://www.galeriegraal.com/egalerie/img/lachapelle/images/les_fleurs_du_printemps.jpg
Mettre une stratégie en place, avoir le courage de l'appliquer, c'est déjà une preuve de force morale. Même si cela ne marche pas! Se pardonner l'échec, c'est semer les graines, d'une future victoire, sur soi-même comme sur les autres. C'est un gain de temps et d'énergie.
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Eviter les conflits
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 09:32

http://www.govoyages.com/gopresse/Pages/Francais/dossier_de_presse/resultats/fichiers_res/youpi.gif

Même si ces "victoires" sont banales ou peu nombreuses, notre sensibilité prendra appui sur ces souvenirs lors des prochaines agressions.
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Eviter les conflits
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 12:19
Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Temps de vie et photos
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 13:56

http://www.linternaute.com/voyager/magazine/photo/25-destinations-que-l-hiver-subliment/image/groenland-pays-l-hiver-338102.jpgCe qui devait arriver est bien là. Demain c'est le 31. Et j'ai pas envie. J'ai beau repousser le temps, il s'approche à grand pas et j'ai de moins en moins envie. D'abord, j'ai pas faim. Pas envie d'enfiler un pantalon pour aller au supermarché. Trop de gens. Trop de caddies surchargés. Il a déjà fallu se taper le 24, le 25. Mais il se trouve que mon ado de fils a invité une dizaine d'amis, il faut donc prévoir pour les recevoir.

Nous les parents, on fera réveillon dans la chambre. Original Non? Une soupe de poireaux, ce serait bien et puisque c'est réveillon, avec un morceau de lard. Non faut pas exagérer me dirait-il. On aurait pu aller au resto d'à côté. Oui mais on n'a pas réservé. Et puis pas envie de lancer des cotillons, de danser la danse des canards ou la chenille qui redémarre, ce serait un cauchemard.  C'est fou ce qu'on fait semblant de s'amuser dans ces soirées. Et puis c'est d'un moche toutes ces robes à paillettes!

Dans notre chambre on a une toute petite télé. Noooon pas pour regarder la télé. Au secours! Pas le Crasy Horse! Ce sera un réveillon DVD. Fernandel, ça c'est bien Fernandel.

Mais quand même qu'est ce que ce serait bien de passer la dernière semaine de l'année dans une grotte au sommet d'une montagne,  entourée de neige, sur des peaux de bêtes, auprès d'un bon feu. Haaaa, le silence. Et de sortir quand tout est fini. Dites-moi que je ne suis pas seule à vouloir ça!

La réalité c'est que le lendemain, le 1er, faut encore manger. Je ne sais pas encore précisément quoi. J'ai fouillé dans des vieux magasines, j'ai découpé des recettes, ça m'a coupé l'appétit. Voilà ce que c'est de manger du boulgour et des carottes rapées toute l'année, on n'a plus le goût pour tout ça, on ne sait plus cuisiner. J'ai pas envie, j'vous l'dis.

Bon, direction traiteur pour le soir et le lendemain ce sera du campagnard, du lourd! Pas de verrines! Une grosse cocotte en fonte au milieu de la table! Na! Non mais c'est quoi cette dictature de bouffer ceci ou celà parce que c'est cette date là!



(Et notre ordi qui allait si bien hier, refait encore des siennes. Plus rien sur la tableau de bord. J'utilise donc le portable de mon fils..vite vite avant qu'il ne revienne!)



.......Ho la laaaaaaaaaaaaaaaa les semelles de plomb! J'ai pas enviiiiiiiiiiiiiiie!!!!!!!!!!!!!!!


_________________________________________________

Finalement...le 31

DSCF3594.JPG
DSCF3593.JPG

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Souvenirs
commenter cet article
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 10:25
Jacques Prévert, Paris 1955 Reproduction artistique
Les beaux cadeaux ce Noël de nos enfants .... pour ne plus mettre le nez dehors: Une housse de couette, un assortiment de thés, un livre de Jacques Prévert: "Paris est tout petit". Vivons d'amour et d'eau chaude!

Et dans le livre, ce texte:

Citroën

 

À la porte des maisons closes

 

C’est une petite lueur qui luit…

Mais sur Paris endormi, une grande lumière s’étale : Une grande lumière grimpe sur la tour, Une lumière toute crue. C’est la lanterne du bordel capitaliste, Avec le nom du tôlier qui brille dans la nuit.

 

Citroën ! Citroën !

 

C’est le nom d’un petit homme, Un petit homme avec des chiffres dans la tête, Un petit homme avec un sale regard derrière son lorgnon, Un petit homme qui ne connaît qu’une seule chanson, Toujours la même.

 

Bénéfices nets… Millions… Millions…

 

Une chanson avec des chiffres qui tournent en rond, 500 voitures, 600 voitures par jour. Trottinettes, caravanes, expéditions, auto-chenilles, camions…

 

Bénéfices nets… Millions… Millions…Citron… Citron

Et le voilà qui se promène à Deauville, Le voilà à Cannes qui sort du Casino

 

Le voilà à Nice qui fait le beau Sur la promenade des Anglais avec un petit veston clair, Beau temps aujourd’hui ! le voilà qui se promène qui prend l’air,

 

Il prend l’air des ouvriers, il leur prend l’air, le temps, la vie Et quand il y en a un qui crache ses poumons dans l’atelier, Ses poumons abîmés par le sable et les acides, il lui refuse Une bouteille de lait. Qu’est-ce que ça peut bien lui foutre, Une bouteille de lait ? Il n’est pas laitier… Il est Citroën.

 

Il a son nom sur la tour, il a des colonels sous ses ordres. Des colonels gratte-papier, garde-chiourme, espions. Des journalistes mangent dans sa main. Le préfet de police rampe sous son paillasson.

 

Citron ?… Citron ?… Millions… Millions…

 

Et si le chiffre d’affaires vient à baisser, pour que malgré tout Les bénéfices ne diminuent pas, il suffit d’augmenter la cadence et de Baisser les salaires des ouvriers

 

Baisser les salaires

 

Mais ceux qu’on a trop longtemps tondus en caniches, Ceux-là gardent encore une mâchoire de loup Pour mordre, pour se défendre, pour attaquer, Pour faire la grève… La grève…

 

Vive la grève !







Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Respect en toute chose
commenter cet article

Présentation

Rechercher