Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 00:06

  • http://www.lexpress.fr/reuters/une/2009-10-20T092755Z_01_APAE59J0Q9H00_RTROPTP_3_OFRTP-GRIPPE-FRANCE-VACCINATION-20091020.JPGEn Allemagne un vaccin antigrippe A réservé aux seules autorités crée un tollé. 

    La population recevrait un vaccin différent de celui prévu pour les dirigeants, le personnel de l’Etat et l’armée. Une question d’adjuvants. La polémique secoue tout le pays.
  • Face au virus de la grippe A, il y aurait un vaccin pour le peuple et un autre pour ceux qui le gouvernent. L’information s’est répandue comme une traînée de poudre dimanche et hier en Allemagne. Le Pandemrix, le vaccin fabriqué à Dresde par la firme GlaxosSmithKline (GSK), est destiné aux citoyens ordinaires. Il a été commandé à 50 millions d’exemplaires. Mais, pour les responsables politiques, les employés de l’État et les soldats, le Ministère de l’intérieur a commandé 200 000 doses de Celvapan fabriquées par le groupe Baxter.

    La différence? La présence d’adjuvants: le Pandemrix en contient en effet, à l’inverse du Celvapan. Or les effets de ces substances sont mal maîtrisés, selon certains spécialistes, même si elles semblent bénéfiques au premier abord.... (suite)

    MICHEL VERRIER / BERLIN | 20.10.2009 | 00:01
    Toujours en Allemagne...

    Le "SPIEGEL" sonne le glas de la campagne massive de vaccinations en Allemagne           
    Le magazine allemand "Spiegel" a publié aujourd'hui un rapport accablant sur les dangers des vaccins contre la "grippe porcine" et spécialement ses adjuvants, tout en prédisant que la campagne de vaccinations de masse de 600 millions d'euros  contre la "grippe porcine"allait s'effondrer au fur et à mesure que monte l'opposition des médecins, des experts en pharmacologie et des politiciens.

    « Le risque de préjudice l'emporte sur les avantages », dit le professeur Gottingen.

    Wolfram Hartmann, Président de la Fédération des médecins de l'enfant et l'adolescent, accuse le gouvernement de "désinformation scientifique".

    Comme chez les femmes enceintes et c'est aussi vrai pour les enfants de moins de trois ans : « Le vaccin n'est pas testé sur eux en tout, si le risque est tout simplement trop grand pour l'utiliser maintenant, sans hésitation. ».

    Ludwig (président de la Commission des stupéfiants, de la profession médicale allemande, il est une autorité dans l’évaluation des médicaments) : « Nous sommes mécontents de cette campagne de vaccination ».

    Elle soulève de nombreux problèmes, et son utilité est incertaine : « Les autorités sanitaires ont été prises dans une campagne menée par les compagnies pharmaceutiques qui voulaient une prétendue menace, simplement de faire de l'argent. ».

    http://www.spiegel.de/spiegel/0,1518,655762,00.html (en allemand)

    http://translate.google.fr/translate?u=http%3A%2F%2Fwww.spiegel.de%2Fspiegel%2F0%2C1518%2C655762%2C00.html&sl=de&tl=fr&hl=fr&ie=UTF-8 (traduction "Google")

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Respect en toute chose
commenter cet article

commentaires

naradamuni 22/10/2009 22:41






Mme bachelot menace les contestataires du vaccin


Face au refus massif du vaccin H1N1 par le personnel médical à l'hopital de Timone à Marseille et à la mort éventuelle de ce vaccin, Roselyne Bachelot dévoile sa face
fasciste et menace tous les contestaires de ce vaccin. " C'est vrai qu'à certains moments on a pu laisser le champ libre à un certain nombre de messages nocifs et malfaisants et sans
en faire la publicité, il suffit d'aller sur certains sites pour être catastrophé devant ce qui circule, devant la bêtise, et l'ignorance qui sont véhiculées par un certains nombre de
groupuscules et nous les connaissons..."


Ce qui est arrivé au site artemissia-college dont voici
les explications de l'administrateur






Marie Rêveuse 23/10/2009 06:08


Ché pas ce qu'on leur a fait bouffer au gouvernement !





























Présentation

Rechercher