Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 12:13





Selon Ghis,(et chacun a le droit d'avoir un avis différent)  personne ne pense à remettre la famille en question car nous sommes tous dans notre prison.
Les femmes ont besoin d'être aimées, sécurisées financièrement, l'homme a des besoins sexuels.

Pourtant qu'est ce que l'amour? En connaît-on le sens?

Le véritable amour est la Vibration originelle. Mais comme nous avons oublié qui nous sommes, nous mettons par dessus des couches d'émotions que nous appelons amour.  Au début, quand nous sommes amoureux, nous avons des ailes mais un peu plus tard nous regardons les coûts téléphoniques!   

Nous vivons dans l'illusion et dans cette institution millénaire que nous appelons famille.

La famille vient du troupeau animal, qui forme une communauté. Ce  sont nos restes de vie, de troupeau animal.

http://www.linternaute.com/nature-animaux/magazine/photo/les-bebes-de-la-ferme/image/cane-269100.jpgLa famille est base de la société. Tant que nous y croyons, nous restons prisonnier. 
Cette institution repose sur la peur d'être abandonné. Et de cet abandon,  la peur  de devenir une proie tels les animaux.

Nous continuons à entretenir des relations avec des personnes de notre famille avec lesquels nous n'avons aucune affinité parce qu'on on ne sait jamais, on peut toujours en avoir besoin.

Aussi, nous restons dans la famille davantage par peur que par amour.

Or l'amour n'est pas d'obéir à de vieilles institutions ou des obligations (travail, sexualité,...) par peur de perdre la sécurité affective, financière, sociale.

Le véritable amour est à l'intérieur de soi qui ne demande qu'à s'éveiller mais la porte est fermée. Pourtant au fond, il y a quelque chose de grand mais nous n'y arrivons pas. Alors nous essayons en ayant plus d'argent, en ayant une meilleure réputation, en ayant plus de diplômes, en étant plus reconnu, ...Mais rien à l'extérieur ne pourra l'apporter.

Ce qui nous empêche d'y avoir accès, ce sont nos croyances, nos obligations, nos besoins à combler...

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Le genre humain
commenter cet article

commentaires

Blandine 26/06/2010 18:47



bonjour Marie cette video me parait assez  extraordinaire et je te remercie de m'avoir fait connaître son auteure. Si tu cliques sur le lien tu verras mon nouveau réseau bisesBlandine



Marie Rêveuse 28/06/2010 03:25



Hello Blandine! Les avis sont partagés concernant cette vidéo. Tout dépend à quelle niveau on se trouve et de ce qu'il est possible d'entendre.Les croyances ont la vie dure.  D'autres ici
dans Diane qui ose


 


Ah ben, les réseaux, comme tu sais j'ai du mal. Bises



Suzame 09/06/2010 08:14



Bonjour Marie Yog


Le texte que tu nous fais lire là résonne très fort en moi.


 


Famille- prison  par peur de l'abandon.


 


Quelqu'un hier m'a dit qu'il avait peur. Cela rejoint un peu ce que je lis là.


Avoir peur et s'interdire.


Cela m'a fracassé le coeur.


 



Marie Rêveuse 09/06/2010 23:00



Ces propos sont pour certains très violents, ils ont du mal à admetre qu'ils sont conditionnés.


Pour moi aussi ça résonne et ça ne peut raisonner que si on a connu l'expérience, même infime,  de cet amour sans limite. Il y a d'abord Cela et le reste va de soi. Les peurs n'ont plus de
raison d'être parce que c'est la confiance dans le Grand Tout.



Rouge Le Renard 08/06/2010 12:47



C'est encore du préchi précha à la petite semaine "love spirit internationale ouverture pour gogos sans familles"


 


vive la famille, même si c'est par peur... Ca vaut mieux que de croire dans les bouffonneries d'amours imaginaires..


 


Si on se retrouve dans la merde, vous verrez qui vient s'occuper de vous. A part la famille, personne d'autre.



Marie Rêveuse 09/06/2010 22:51



C'est bien ce qu'elle explique. La famille sert à la sécurité même si nous n'en avons pas forcément conscience. Mais on peut vivre très bien même en ayant conscience que c'est pour la sécurité.



marie-claude 13/09/2009 18:34

Non, je ne peux pas associer amour et prison tout simplement .et si on se retrouve prisonnier c'est qu'il n'y a plus d'amour, alors on s'évade  ...amitié . 

Marie Rêveuse 14/09/2009 10:54


Tes mots m'en évoquent d'autres. Voir l'article.
Bises!


marie-claude 11/09/2009 23:30

il n'est aucune prison de laquelle on ne puisse s'évader ... si prison il y a ...amitié . 

Marie Rêveuse 12/09/2009 15:51


Ho ho ho , alors là c'est vite dit!  De quoi n'est-on pas dépendant d'abord,
hein?
Bon, être conscient d'être en prison avec ses pensées, son mental, ses habitudes,... fait que l'on y est un peu moins. C'est peut-être ça que tu veux dire....
Bises!


Présentation

Rechercher