Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 20:59

Elles sont souvent enracinées dans l'enfance, ces peurs irraisonnées qui nous assaillent. Peut-être même constituent-elles la dernière manifestation de notre enfant intérieur que nous n'avons pas réussis à bâillonner. Elles n'en ont que plus de valeur.

Au lieu de les subir comme des calamités, essayons de accueillir comme un cadeau qu'il nous fait. Il nous parle encore...

A partir de ce fil conducteur, nous allons pouvoir renouer le dialogue avec lui.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie-claude leloire 25/03/2009 16:07

j'avais peur du noir, dans ma tendre enfance et refusais d'aller au lit prétextant fantômes et personnages vicieux cachés n'importe où ... maman me donna un bâton, m'accompagna et me fit chercher tout partout après ses vilains ... Force m'a été donné de constater que rien, ni personne ne meublait l'espace et mon sommeil reprit ses droits ...

Marie Rêveuse 26/03/2009 08:22


Elle avait de bonnes idées Doltoyenne ta maman!
J'imagine la scène et je trouve très attendrissant.

Bouh!






Présentation

Rechercher