Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:37




Ces contes portent en eux des symboles puissants, universels. Ils parlent un peu à notre raison, qui a tendance à les mépriser lorsque nous devenons adultes. Mais ils parlent surtout à notre inconscient, aux profondeurs de notre âme.

Pour cela, il faut juste se laisser aller au fil du récit, sans s'arrêter à ce qui nous apparaît comme des invraisemblances. Laisser émerger en soi ce qui nous animait, enfants, à la lecture ou à l'écoute de ces histoires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

catherine 15/03/2009 16:14

Mercredi prochain, je participe a un atelier du conte où nous allons nous laisser emporter par un conte de Grimm

Marie Rêveuse 15/03/2009 22:31


Ça va être génial! J'en ai fait aussi quelques-uns dans le but d'apprendre à conter de manière improvisée à partir de quelques éléments.
Tu raconteras,dis?


Sabine 15/03/2009 11:22

en relisant les histoires pour enfants, on se rend compte rapidement que la maladie, la mort , la solitude reviennent souvent dans les sujets abordés, même si la fin est souvent à l'inverse du début parsemée de bonheur de mariage et de fratrie en grand nombre...Pas etonnant que les enfants fassent des cauchemards et reculent l'heure de se retrouver seul dans leur chambre .. :-)

Marie Rêveuse 15/03/2009 22:28


C'est vrai que j'ai le souvenir de certains contes et des images les accompagnant, qui n'avaient rien de serein. Mais on aime bien aussi s'offrir des petites frayeurs
surtout quand ça se termine bien!

HOUUUUUUU!!!!!





marie-claude leloire 14/03/2009 17:48

j'aime beaucoup les contes pour enfants, ils ont l'art de susciter l'imaginaire en nous, tout en donnant les normes de morales à la vie ... Les peurs peuvent se dominer, la témérité se freiner, la prudence se gagner ... le tout de façon ludique .

Marie Rêveuse 15/03/2009 22:23


Oui. Pendant des années j'en ai raconté, j'enregistrais, je mettais des musiques de fond. Avant d'y trouver une quelconque utilité, c'était d'abord tout simplement le
plaisir...et quel plaisir de l'offrir aux enfants et de voir leurs yeux tout ronds.


eva48 14/03/2009 12:13

que de rêve et d' imaginaire et ces couleurs pastels un peu acidulées,fraicheur et ravissement,à revenir

Marie Rêveuse 15/03/2009 22:06


Bonsoir Eva!
Les étoiles dans ta valise
Et la lune aux rêves du bord,
Sans destination précise
Tu navigues à perdre corps.
Au loin la Terre...C'est dimanche et la grand-messe va finir,
Sur ta province alsacienne encor tu penches
En souriant un souvenir.


Présentation

Rechercher