Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 09:27


Sun in the City Reproduction artistique par Susanne Bach


Nous sommes tous uniques. Lorsque nous décidons de ne plus nous comparer aux autres, nous prenons la mesure de ce que nous sommes vraiment: un être unique en ce monde, doté de ses propres richesses, dont les désirs et les capacités sont incomparables.


Sur le sujet de la comparaison vous pouvez relire ce billet

Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Lâcher prise
commenter cet article

commentaires

Emmanuel 21/11/2008 05:16

Bonjour Marie-Rêveuse,
Thomas d'Ansembourg, dans sa conférence à laquelle j'ai assisté mardi soir à Lyon à l'occasion de son dernier livre : "Où fuis-je, où cours-tu, où allons-nous ?" nous a démontré :
- que les changements de comportement de quelques individus (il a donné des exemples d'observations de comportements animaliers et humains) entrainaient non seulement les mêmes changements dans le groupe proche en interaction manifeste avec ces premiers individus,
- mais aussi, dans le même temps, chez des individus de même espèce éloignés géographiquement du premier groupe, sans contact apparent !
J'ai pris cela comme un encouragement supplémentaire à poursuivre mon propre changement et je ne m'inquiète plus des changements en ce monde. Je sais que cela deviendra de plus en plus évident, et souvent malgré nous. En nous tranformant, en nous découvrant, nous transformons le monde.
Comme toi je crois qu'internet, contribue à ce changement.
Comme toi je ne veux me prendre pour un missionnaire. Cela m'évoque la violence, la soumission, l'enfermement. Il est bien assez de religions instituées, il n'est pas nécessaire d'en constituer d'autres. Pour autant je sais qu'un des objectifs conscients (pour le moins au départ) de ma parole exprimée sur le net et dans mon quotidien est de susciter l'envie chez d'autres d'aller vers leur propre intériorité, vers leur propre découverte de leur nature profonde. Je souhaite que tous connaissent ce sentiment de liberté, de bien-être, cette impression de fluidité qui anime de plus en plus mon être. Qu'importe les chemins et les détours pris, les mots choisis pour en parler, nos profondeurs sont les mêmes.

Marie Rêveuse 21/11/2008 07:45



Intéressant. Je suis consciente que notre attitude (bonne ou mauvaise) peut influer sur un groupe ou une personne proche mais pour les groupes éloignés, je ne sais
pas comment on fait pour avoir les preuves de cela.


J'ai les mêmes sentiments quand à susciter l'envie même si ce n'était pas forcément conscient au départ.


Les seuls mots qui comptent sont ceux dits avec notre sincérité, notre vécu. Mais il faut savoir que, malgré tout, il n'y a pas forcément réceptivité pour l'autre.
Qu'importe, marchons quand même.


Bonne journée. Je t'embrasse



Emmanuel 20/11/2008 06:04

Ce qui me vient quand tu parles de besoins imposés par la propagande, c'est notamment ce que véhiculent la publicité, les idéologies politiques quant à la nécessité de la croissance économique, à la nécessité de consommer, à la nécessité de travailler plus pour gagner plus.Le culte de l'avoir et de l'activisme en voilà une idéologie actuelle qui nient nos véritables besoins.Je pense en particulier aux jeunes (pensée récurente en moi), mais pas seulement à eux, les moins jeunes sont aussi parfois dans ce genre de comportement, d'attitude, de croyance, qui ont la conviction qu'avoir telle ou telle marque sur leurs vêtements, leurs parures leur donne une grande valeur d'être. Et les voila qui se tranforment en hommes ou en femmes sandwichs pour telle ou telle marque à la mode. Cela me faisait sourire, aujourd'hui cela me fait peine. La colère n'est pas loin vis à vis des prescripteurs de mode. Quelle illusion si bien, avec force entretenue qui maintient les êtres, jeune ou moins jeune en dehors de la connaissance intérieure.Je perçois plus encore aujourd'hui le nombre, l'envahissement de ces propagandes au coeur de notre quotidien.Nos politiques en place et une grande part de ceux qui rêvent de prendre leur place tentent de maintenir un système économique et de vivre ensemble qui n'a aucun sens, aucun rapport avec nos véritables besoins. Aurons-nous la chance d'assister à l'écroulement complet de ce système économique et social ?La première des richesses c'est de donner à chacun les outils pour se comprendre de l'intérieur, une nouvelle éducation doit prendre la place...

Marie Rêveuse 20/11/2008 11:28


Le constat est que les politiques, les avides d'argent et de pouvoir en général ne savent pas qu'ils sont ignorants et que autre chose existe. Et ils continuent à
entraîner une très grande majorité tout aussi ignorante. Mais il est vrai aussi que tout doucement la balance commencerait à pencher de l'autre coté...si doucement...
Education: Avec Internet, sans se prendre pour des missionnaires, les mentalités peuvent évoluer...chacun prend ce qu'il est en mesure de pouvoir prendre.


Emmanuel 17/11/2008 06:47

Nous sommes uniques, en ce sens que notre histoire est particulière et que nous disposons d'un point de vue, d'un libre-arbitre.Mais nous sommes, aussi semblables, parties d'un même tout, d'une même nature profonde.Voir dans l'autre ce qui fait qu'il est mon semblable est à mon sens au moins aussi important.Un danger selon moi réside dans la glorification de notre identité particulière : l'attachement à Ego.Bien évidemment, prendre conscience de nos propres capacités à être hors de toute comparaison...Bises

Marie Rêveuse 17/11/2008 11:57


Nous disposons d'un libre arbitre à condition d'être conscient de nos conditionnements pour pouvoir s'en défaire.
D'un point de vue spirituel, je suis d'accord avec toi mais d'un point de vue matériel, on se rend bien compte que la société est standardisée de part ses "valeurs" morales, sociales et économiques
qui s'adressent plus à la collectivité qu'à l'individu. Se détacher de l'ego serait aussi de connaître ses véritables besoins -intérieurs-  et non pas ceux qui sont imposés -extérieurs- 
de partout avec tous les moyens de propagande possible qui sont des façonneurs d'ego. Qu'en penses-tu?


bidulette 13/11/2008 20:48

très belles pensées qu'il faut s'approprier pour pouvoir les appliquer...bonne soirée

Marie Rêveuse 14/11/2008 09:05



A tous,
Si nous ressembliions tous, la vie serait bien triste!


Les moutons de Panurge



patriarch 13/11/2008 11:00

Et tu as bien raison !!!!!!Bises.

Présentation

Rechercher