Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 22:54

 



Pourquoi aide t-on?


Il existe plusieurs types d'altruistes qu'on pourrait appeler les "vrais" et les "faux'.

Afin de mettre en évidence l'altruisme pur, il faut éliminer diverses autres explications selon lesquelles tout comportement altruiste ne serait que de l'égoïsme déguisé. Les "faux altruistes" aident parce qu'ils ne supportent pas la détresse qu'il éprouvent devant la souffrance des autres et s'empressent de désamorcer leur propre tension émotionnelle. Ils aident aussi par crainte du jugement que l'on porte sur eux ou par désir d'être loués, ou encore pour éviter le sentiment de culpabilité. S'ils n'ont pas d'autres choix d'intervenir, ils secourent la personne en difficulté (pourvu que le prix à payer ne soit pas trop élevé) mais s'ils peuvent éviter d'être confronté au pénible spectacle de la souffrance ou s'esquiver sans que personne ne trouve à redire, ils n'interviennent pas plus que les individus faiblement altruistes.

Les "vrais altruistes" en revanche aident même s'il leur aurait été facile de détourner le regard, ou d'éviter d'intervenir sans que personne le sache. Des recherches montrent que, dans une population occidentale, on trouve en moyenne 15% d'altruiste vrais et que cet altruisme est, chez eux, un trait de tempérament durable.

Donnons un exemple.

Comment savoir si une personne dite altruiste n'agit pas simplement pour ressentir le sentiment de fierté que lui procure l'accomplissement d'un geste bienveillant? 

En vérifiant qu'elle sera tout aussi satisfaite si quelqu'un d'autre vient en aide. Pour un véritable altruiste, c'est le résultat qui compte, non la satisfaction personnelle d'avoir aidé.



Extrait du livre  "Plaidoyer pour le bonheur" de Matthieu Riccard


Partager cet article

Repost 0
Published by Marie Rêveuse - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Olivier 29/09/2015 10:09

bonjour, je suis en relation depuis 1 mois avec une personne qui se dit altruiste. J'ai du mal à le cerner car lors de chaque conversation tout va bien puis à la fin il détruit tout par des mots rabaissant. De plus son pseudo est "Moi".Alors est il un vrai ou un faux altruiste. Merci de me répondre. bonne journée

ELLYPSO WARATAHS 14/12/2013 14:39


Notre propension à l'altruisme est fonction de notre qualité de relation avec nous-mêmes (respect de soi, estime de soi). Si nous ne nous aimons pas, si nous nous jugeons sans cesse, nous
n'aurons guère envie de donner ou effectivement donnerons mal... avec un intérêt caché, + ou - conscient d'ailleurs.


 


Dans le cas d'une personne donnant par intérêt personnel, peut-on vraiment parler d'altruisme, je veux dire par là, employer cette expression de "faux altruisme" tant celle-ci sonne comme un
oxymore. L'altruisme n'est jamais faux par nature : il EST, existe tel quel. C'est comme l'amour. Le faux amour n'existe pas : on aime ou on n'aime pas quelqu'un. L'amour peut être feint ou
infirme (on peut mal aimer, avec maladresse) mais il n'est jamais faux. il en est de même pour l'altruisme : un acte de don apparent mais qui au fond n'est pas un véraitable don est soit un acte
FEINT ou mal fait ou mal à propos. Ce que je veux dire est que ce que vous appelez le "faux altruisme" est une dissimulation, un acte déloyal voire au pire manipulatoire sur un autre : aucun
altruisme là ! Juste une apparence ! Donc, c'est autre chose de moins avouable évidemment... mais bien vrai et réel lui à ce moment-là ! Il aurait donc mieux valu employer les termes justes dès
le départ : "Êtes-vous un altruiste ou un égoïste caché ?" Ou encore + simplement poser la question directement : "Êtes-vous altruiste ?" au lieu d'opposer vrai et faux altruismes, le faux étant
à mes yeux un non-sens linguistique, une aberration sémantique, une impossibilité de fait.


 


Pour conclure, selon moi, il y a tout bonnement l'altruisme OU les APPARENCES de l'altruisme, mais pas de vrai ou faux altruisme. Si une personne n'est pas altruiste de nature ou ne l'est pas à
un moment X, elle est AUTRE CHOSE alors : intéressée, égoïste voire manipulatrice ou blessée en recherche de renforcement narcissique. Et pour finir sur une note + personnelle : selon mon état
mental, je suis altruiste ou pas du tout d'autres fois. Mais dans ce dernier cas, je ne donne jamais rien (pas envie, je me renferme sur moi-même) ; je reste ainsi naturellement congruent (pas
d'apparence de don).

graux danielle 04/08/2010 13:32



c est  vrai  moi  aussi  je  ne  connait  pas  dans  mon  entourage  proche  de  vrais  alruistes.


ils  ont  tous  un  interet  personnel,rien  n est  gratuit!!!


(je  parle  de  ceux  que  je  connait,bien  sur , je  souhaite  de  tout  mon  coeur  qu ils  en  existe 
des  tas  d autres  des  vrais  ceux  la !!!


a  tres  vite  yog.  BISES.



Marie Rêveuse 16/08/2010 17:57



La seule chose dont on peut à peu près être sure c'est de soi-même!



koah 25/09/2008 13:58

 j'ai été totalement emballée par ce livre de Matthieu Ricard, j'en parle dès que l'occasion se présente... il met la philosophie du bonheur à la portée de tous...Merci pour ce partage...  Bonne journée

Marie Rêveuse 26/09/2008 07:45



YES !!! Je l’ai terminé mais souvent j’ouvre une page au hasard et j’y retrouve toujours quelque chose que j’avais déjà
oublié. Bonne journée !













Marie-Lore.. 17/09/2008 09:25

C'est rigolo de parler d'aide, de bienveillance avec des statistiques... Je ne me sens concerné ni par le premier ni par le 2ème portrait.Je crois qu'on est tous des êtres intelligents  "programmé" par notre âme pour être heureux et en plus  dotés d'un libre arbitre. Plus on s'élève en conscience, plus on ouvre les yeux sur soi, plus on perçoit ce monde dans toute sa beauté. La solidarité vient naturellement. Le discernement déclenche la main tendu ou le fait de laisser l'autre dans son expérience.Voila mon ressenti...Belle journée!Marie-lore

Marie Rêveuse 17/09/2008 10:08



Bonjour Marie-Lore,
Je suis bien d'accord avec tout ce que tu dis. C'est très pur, naïf même, répondraient d'autres.
Malheureusement il faut se rendre à l'évidence que le monde ne tourne pas tout à fait comme on le désirerait.


Ce texte n'a pas pour but de juger ou de se juger mais au contraire il est fait pour prendre conscience de ses mécanismes et
ainsi d'évoluer....vers le meilleur.
Je te souhaite une bonne journée.













Présentation

Rechercher